Les vins

Vin de Pallus Les Pensées de Pallus Messanges Rouge
Grand Vin de Pallus Les Pensées de Pallus Messanges Rouge

 

Les Millésimes

20132012201120102009
Millésime le plus compliqué depuis mon arrivé en 2004. L’année a été marqué par le temps pluvieux et frais qui nous accompagné tout au long du cycle végétatif. De plus un orage de grêle s’abat le 17 Juin à 3h du matin et divise la récolte en 2. Pour terminer une attaque tardive de mildiou touche de plein fouet le Domaine mi Août.

Malgré tous ces déluges nous avons tenu et insister plus que jamais à parfaire les travaux en vert de nos vignes (quitter les entre cœurs et faire tomber les grappes détruite ou partiellement détruite par la grêle) pour ne garder que le meilleur.

Cette décision nous à permis de faire de très bons vins au détriment du rendement, extrêmement faible seulement de 15 hl/ha.

C’est une année à cycle long, avec un débourrement très précoce le 28 Mars.

Cette avance va se perdre à cause d’un printemps froid et pluvieux. On note d’ailleurs une gelée sur le coteaux de Pallus (rare) le 17 Avril. La mi-véraison a lieu le 24 Août et les vendanges commencent début Octobre. Le climat des mois de Septembre et Octobre a été idéal, ce qui a permis des vendanges tranquilles sans aucun ni pression.

2012 est un grand millésime qui a produit des vins féminins, avec caractère, sans excès (de par le millésime), des vins à la fois purs (par un élevage réussi) et denses.

2011 est un millésime qui s’est composé en deux temps :
– Première partie : printemps et été très chauds et secs.
– Deuxième temps : fin d’été et automne humides et chauds.

Le climat 2011 a engendré une précocité record du cycle végétatif. On note le débourrement le 30 Mars (habituellement mi-Avril), les premiers brins de muguets ramassés le 15 Avril (normalement le 1er Mai) début de floraison au Domaine de Pallus le vendredi 13 Mai à ce moment-là nous comptons quasiment 1 mois d’avance par rapport à la moyenne des 50 dernières années. La chaleur et la sécheresse de Juillet ont ralenti le cycle de la vigne. La véraison commence tout de même le 27 Juillet contre le 10 Août habituellement et nous commençons la vendange 2011 le lundi 12 Septembre.

La climatologie pendant les vendanges 2011 est idéale voire même trop beau et trop chaud ce qui nous décide à vendanger uniquement le matin pour cueillir des raisins à la fraîche de 7h à 13h30.

Ce sont des vendanges rapides car nous voulons à tout prix éviter la surmaturité de nos raisins l’objectif est prendre la vendange lorsque le degré alcoolique potentiel se trouve entre 12° et 13° en fonction des parcelles, au-delà de ce point de maturité nous risquerions de déformer l’authenticité du cabernet franc du Domaine de Pallus.

Les principaux stades végétatifs (débourrement, floraison, véraison, maturité) ont eu lieu avec au plus deux jours d’avance par rapport au rythme moyen des quinze derniers millésimes.

Après un hiver froid et relativement sec, avril a commencé par trois semaines avec des températures supérieures de 3°C par rapport aux normes habituelles, un pic de 29° C le 28 Avril, le débourrement est noté le 16 avril et la mi floraison le 11 juin. Juin et juillet ont une moyenne conforme aux normales saisonnières alternant semaines très chaudes et semaines fraiches, tandis que les températures plus élevées s’imposaient à nouveau à partir de la mi-août. La véraison a commencé le 3 Août pour se terminer le 26 grâce à une pluie de 20 mm le 22 Août. Sans excès, les précipitations se sont surtout produites sous forme d’orages de 20 à 40 mm qui venaient interrompre des périodes de sécheresse, ainsi, ces arrosages réguliers ont entretenu l’humidité des sols à un niveau suffisant sans créer de pression maladie (seulement 3 traitements soufre et sulfate de cuivre ont été appliqués). Le climat sec et froid de septembre a permis à la plante de murir doucement mais surement, harmonie que l’on retrouve dans le vin, tout en préservant un excellent état sanitaire.

Les teneurs en sucres ont progressé très rapidement pour atteindre des niveaux particulièrement élevés. De mémoire de vigneron, il faudrait remonter au fameux millésime 1947 pour trouver de telles concentrations sur l’ensemble de la récolte. Les acidités se sont bien tenues, notamment grâce aux nuits fraîches de la première quinzaine de septembre et à la sécheresse.

Les vendanges commencent le 29 septembre et se terminent le 9 octobre.

Les principaux stades végétatifs (débourrement, floraison, véraison, maturité) ont eu lieu avec au plus deux jours d’avance par rapport au rythme moyen des quinze derniers millésimes.

Après un hiver froid et relativement sec, avril a commencé par trois semaines aux températures supérieures de 3°C par rapport aux normes habituelles. Mai a aussi été un mois chaud. Puis juin et juillet ont été conformes aux normales saisonnières, tandis que les températures plus élevées s’imposaient à nouveau à partir de la mi-août. Sans excès, les précipitations se sont surtout produites sous forme d’orages de 20 à 30 mm qui venaient interrompre des périodes de sécheresse.

Ainsi, ces arrosages réguliers ont entretenu l’humidité des sols à un niveau suffisant jusqu’à la véraison. Une contrainte hydrique modérée, pour ne pas dire idéale, s’est alors installée progressivement, devenant un peu plus accentuée en fin de vendanges.

Menaçant tout au long de la saison, le mildiou est demeuré le principal souci de la campagne. Le climat sec d’août et septembre a préservé l’excellent état sanitaire des raisins.

La maturation :

Les teneurs en sucres ont progressé très rapidement pour atteindre des niveaux particulièrement élevés. De mémoire de vigneron, il faudrait remonter au fameux millésime 1947 pour trouver de telles concentrations sur l’ensemble de la récolte. Les acides se sont bien tenus, notamment grâce aux nuits fraîches de la première quinzaine de septembre et à la sécheresse.

Les vendanges commencent le 1 Octobre et se sont terminées le 14.

Le millésime 2009 a produit des vins de velour, complexe et riche : millésime exceptionnel.

Événements à venir

Aucun événements prévu pour le moment.